• mai 2020
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

Confinement 13 mars – 11 mai 2020

Posté par tdepaulis le 18 mai 2020

Français – Exercices de rédaction :

1/Exercice 1 Rond-Point

13/03/2020 tournage du film Rond-Point à 11h30

Rédiger une phrase argumentée

  • rédigez un commentaire argumenté de chaque épisode de la mini-série Rond-Point sur le site de l’Anrat (2 points par commentaire) : écrire une phrase précise sur votre souvenir du tournage, en témoignage. Si vous n’avez pas participé au tournage : écrivez un commentaire argumenté et précis pour chaque épisode. (Pas de « c’est bien » ou « c’est nul » mais « j’apprécie les costumes »,  » j’apprécie le rythme, la bonne humeur, etc. « 

http://27mars-anrat.net/

 diffusion en avant-première de la mini série LES JEUNES ONT LA PAROLE réalisée par Monsieur Montobbio avec nos élèves de l’atelier artistique (10 épisodes pour les deux semaines de vacances).

2/ Exercice 2 Nina Simone

14/03/2020 Devoir de français pour le mardi 17 mars (durée 2h) :

Objet d’étude 2 L’homme et son rapport au monde à travers l’art :

le rôle de l’artiste à travers l’exemple de Nina Simone

1/ écouter plusieurs fois la vidéo

https://m.youtube.com/watch?v=cmr87pfjL6c&list=PLff_QKwNib6N8rR_1clFCdiDgsp0vUDFF&index=11&t=0s

2/ la prendre en note et faire une fiche

3/ envoyer la fiche par mail à : madamedepaulis@gmail.com

Ce devoir maison sera noté et vous aurez un contrôle à la rentrée.

Album à écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=UdLLW3AGslg

 

3/ Exercice 3 Mon parrain artistique

Exercice de rédaction : vous allez avoir chacun un parrain artistique durant le confinement pour votre culture générale.
Rédigez 5 lignes argumentées pour dire quel type d’artiste (musique ou théâtre ou technicien ou production ou chanteur ou décorateur etc.) vous souhaitez avoir comme parrain.
1 phrase d’intro
3 arguments au moins

On commence par la phrase d’introduction. Il faut TOUJOURS une phrase d’introduction dans toutes les réponses dans toutes les matières à tous les examens, que ce soit à l’écrit ou à l’oral.
A quoi sert une phrase d’intro ? A dire à votre interlocuteur de quoi vous allez parler pour qu’il vous comprenne bien.
Donc je vous demande de me faire une phrase d’introduction pour répondre à l’exercice.

Voici un autre exemple, on va regarder ensemble :  » Pour le confinement je voudrais choisir la catégorie musicien et dessinateur.
Je voudrais choisir la musique et le dessin car je vie dans la musique et le dessin depuis mon enfance.
Ce sont tout deux des arts qui reflètent ce que nous pensons, la musique et le dessin sert à exprimer et à faire comprendre quelque chose d’une toute autre manière.
En écoutant la musique nous pouvons penser librement, nous pouvons rêver de tout ce que l’on  veux, que ce soit utile, inutile, un rêve d’enfance, un rêve irréaliste ».

« Durant le confinement, nous avons du temps pour nous cultiver, j’aimerais utiliser ce temps pour rencontrer un artiste musicien qui serait mon parrain et m’accompagnerait pendant quelques semaines. »

« Pendant les longues semaines de confinement, certains jeunes ont la chance de pratiquer un art. J’aimerais aussi avoir cette chance et rencontrer à distance un comédien qui m’apprenne à bien lire un texte à haute voix. »
« Ce serait une chance formidable de pouvoir continuer à découvrir l’art pendant le temps que nous avons durant le confinement. Personnellement, j’aimerais être en contact avec une personne travaillant au Louvre pour qu’elle me parraine et que je puisse lui poser des questions. »

LES MOTS DE LIAISON

 

Exercice 4 Ma vidéo de culture générale

proposer une courte vidéo de culture générale sur YouTube (hors programme pour enfants)

 

 

Exercice 5 et 6 de type BAC  3 semaines de confinement et 55 jours de confinement

rédaction Bilan de vos trois semaines de confinement
1/corrigez l’orthographe de vos textes
2/ trouvez lui un titre.
3/ la signature
Comme ils vont être publiés avec vos prénoms. Vous pouvez donc proposer un pseudonyme à la place de votre prénom

- vous sentez vous devenir plus autonomes ?
- Faites vous l’aide aux devoirs des petits ?
Méthode :
1/ phrase d’intro
2/ 3 idées avec des arguments et exemples
3/ phrase de conclusion
Paragraphe argumenté de 15 lignes
- ce que ça vous apprend sur vous
- en quoi êtes-vous fiers de vous ?
- quels sont vos responsabilités familiales ?
- quelles sont les difficultés pour suivre les cours ?
- sur la classe
- que faites vous pour votre culture générale ?
Quelles idées ?
- ce que ça change dans le travail scolaire
: – comment vivez -vous l’isolement?
- la classe est-elle solidaire ?
- qu’est-ce que ça change dans le rapport au professeur?Et voici mon texte perso en exemple :
Mon exemple :
 Lorsque j’ai appris que nous allions être confinés, je n’imaginais que ce se serait pour une durée aussi longue, j’imaginais que ce serait pour une quinzaine de jours.
 La solitude ne m’a jamais dérangée, je suis habituée à gérer mon temps, j’aime lire, faire de la musique, regarder des films, écrire, et je pensais que j’aurais du temps pour le faire.
Cependant, je me suis vite trouvée débordée par mon travail. D’abord parce que j’ai beaucoup contacté mes élèves afin de les rassembler, dde maintenir le lien et de garder leur motivation. Ensuite parce que je m’inquiétais beaucoup pour leur santé.
Ce qui a toujours été ma conviction : c’est la culture qui nous permet d’être autonome, de s’enrichir, de garder le moral. J’ai donc à coeur d’amener mes élèves à construire leur rapport à la culture. Lire ensemble, parler de l’actualité, parler des auteurs, parler de l’art, leur demander de regarder des films et des documentaires est la stratégie que j’ai choisie.
Peu à peu j’ai décidé de ne plus travailler le soir et de profiter de temps culturels en famille : regarder des spectacles en ligne, ceux de la Comédie française, de l’Odéon, et des Opéras est un bonheur qui m’emmène dans le rêve et l’imaginaire.
S’organiser au quotidien n’est pas facile : un certain stress me gagne souvent, j’enchaîne les cours, les élèves m’envoient beaucoup de messages en dehors des cours, il faut gérer tout cela.
Etre éloignée de ma famille et de mes parents est angoissant, il est évident que je m’inquiète beaucoup pour eux.
Ce confinement me ramène vers l’essentiel : la famille, prendre soin de soi, la culture, l’amour de mon métier, les échanges avec les élèves.

Vous devez écrire la suite : Au bout de 55 jours, qu’est-ce qui vous a marqué ? Que retenez-vous de positif ? Quelles sont vos interrogations sur le monde ? Quelles sont vos interrogations sur la culture ? Et quel monde voulez -vous pour demain ? Pour votre avenir ? Vous voulez-vous changer quelque chose ?

On continue à travailler avec un autre grand artiste : Wajdi Mouawad
Wajdi Mouawad, né en 1968 à Deir-el-Qamar au Liban, est un homme de théâtre, metteur en scène, dramaturge, comédien, directeur artistique, plasticien et cinéaste libano-québécois.
Il est actuellement le directeur du Théâtre de la Colline dans le 19e (à côté de la Mairie)
Il est déjà tombé au bac pro.
Wajdi Mouawad quitte son pays natal en 1978 à l’âge de dix ans à cause de la guerre civile au Liban. Sa famille immigre en France à Paris, puis au Québec dans la ville de Montréal en 1983. Il entreprend ses études collégiales au collège André-Grasset. Durant sa scolarité, il rejoint la troupe de théâtre de son cégep puis, encouragé par son professeur de français, il entre à l’École nationale du théâtre du Canada dont il sortira diplômé en 1991.
Il écrit ses pièces sur les problèmes du monde actuel. Il les met en scène et il les joue.
Ecoutez son interview jointe : il a écrit et lu chaque jour un journal de confinement qui a eu un énorme succès.
Regardez sa biographie sur le site du Théâtre national de la Colline :
https://www.colline.fr/publics/wajdi-mouawad
Lisez son texte : https://www.colline.fr/manifeste-2020
Sur son exemple : 55jours… Vous avez écrit un court texte au bout de 2 semaines de confinement. Au bout de 55 jours, qu’est-ce qui vous a marqué ? Que retenez-vous de positif ? Quelles sont vos interrogations sur le monde ? Sur la culture ? Quelles sont vos interrogations sur la culture ? Et quel monde voulez -vous pour demain ? Pour votre avenir ? Vous voulez-vous changer quelque chose ? Pour moi, vous êtes tous méritants et je suis très, mais vraiment très, fière de vous !
40 lignes comme au bac
avec des exemples culturels
pour vous aider à vous inspirez, écoutez le journal de confinement https://www.colline.fr/spectacles/journal-de-confinement-de-wajdi-mouawad
Et aussi je voulais vous dire plusieurs d’entre vous m’ont dit qu’ils n’avaient pas d’inspiration. Mais l’inspiration n’existe pas. C’est en commençant à écrire et en donnant des détails qu’on y arrive. Puis on modifie, on rajoute, on complète.
Alors pour commencer notez toute vos idées au brouillon avec des tirets. Pour les exemples culturels, vous pouvez parler de tout ce qu’on a fait en cours.
Voici un brouillon du célèbre écrivain Victor Hugo
Je vous demande : de raconter ce qui vous a marqué mais de manière artistique, avec des descriptions, des détails, des références culturelles.
C’est important d’avoir absolument des détails sur des films que vous avez vu, sur les musiques, les livres, les pièces, les documentaires.

Ecoutez au moins le premier audio pour comprendre ce que je demande
https://m.soundcloud.com/user-308301388/journal-dun-confinement-jour-0

 

Exercice 7 Un spectacle italien au choix
une rédaction de 5 lignes : Quel est l’épisode-le moment qui vous a plu dans cette pièce et expliquez pourquoi ?
I / Les pièces italiennes  de la Comédie française : 
1/Les Rustres de Carlo Goldoni 
2/ LA GRANDE MAGIE
d’Eduardo De Filippo
C est un grand classique.
Mise en scène Dan Jemmett
Dans une station balnéaire où tout le monde s’ennuie, au cours d’un spectacle un peu minable, Otto Marvuglia, un magicien sur le retour, fait disparaître la femme de Calogero di Spelta, laquelle profite de ce stratagème pour s’enfuir avec son amant.
Comble de l’humiliation, Marvuglia fait croire au mari cocu, devant tout le monde, que sa femme est désormais enfermée dans une petite boîte. Mais La Grande Magie n’est pas une comédie comme les autres ; en décidant d’accepter la suggestion parfaitement insensée de l’illusionniste, di Spelta va livrer un combat contre l’inévitable déchéance de son existence. Non, sa femme ne l’a pas trompé. Oui, elle est enfermée dans une boîte. Tout l’ordre du monde peut alors s’inverser, et notre antihéros accéder à la vérité et à la complexité de son être.
Eduardo De Filippo, l’auteur
Eduardo De Filippo, fils naturel de l’acteur comique napolitain Eduardo Scarpetta, est né le 24 mai 1900 à Naples. Il est, avec Dario Fo, l’acteur-auteur le plus célèbre de l

 II/ Au Théâtre du Rond-Point : 

https://www.theatredurondpoint.fr/accueil/

Les pièces de Pippo Delbono :

1/Il silenzio

2/ Vangelo

3/ Orchidées

 4/ Questo Buio feroce

5/ Doppo la battaglia

 

 

Exercice 8  Ce que j’emporterais sur une île

« Ce que j’emporterais sur une île… »
En 5 lignes comportant :
des descriptions, des arguments.
Vérifiez bien l’orthographe et les conjugaisons.
Vos rédactions seront envoyées à la Comédie française qui a lancé ce programne.
Mettez un titre et un prénom
Laissez parler votre imagination et talent d’écrivain !
5 lignes c’est court donc soignez bien votre texte.
À envoyer par MAIL à madamedepaulis@gmail.com

La prochaine étape sera d enregistrer votre texte en message vocal comme je l’ai fait.
Puis filmer vos objets de manière artistique en haute qualité et en format paysage (horizontal) de la même durée que votre texte. Maxi 1 min. 30 secondes c’est mieux.

 

Exercice 9 Culture générale

écrire 1 phrase et 1 seule : « Ce que m’apporte la culture générale, c’est …

 

 Exercice 10 Lumières

la dernière partie du projet Lumières qui comptera pour la moyenne
1ère étape : créer un dossier sur votre ordi/tablette ou tél pour ranger tous les docs
1/ aller sur google chercher des infos sur
Maurizio Montobbio
2/ trouver son site internet
l adresse du site ?
https://fr.mauriziomontobbio.com
Regardez son cv
3/ Regardez sa bio
4/ Regardez son cv

5/ Regardez son cv. Combien y en a-t-il et pourquoi ?

6/ Maintenant regardez les rubriques
dans Portfolios
7/ Regardez les vidéos : Pour regarder les vidéos, il faut aller dans les portfolios puis dans filtrer les projets et vous cliquez sur les projets, il y a une vidéo par projet
8/ Ecrivez lui une lettre  en trois parties : 1 quels les aspects qui vous intéressent dans son parcours ? 2 Posez-lui une question sur son parcours 3 Regardez toutes les rubriques et choisissez une oeuvre ET un événement : commentez-les. A envoyer PAR  MAIL à madamedepaulis@gmail.com Je lui transmettrai pour qu’il réponde à la classe.
Adressez-vous à lui directement.
Posez des questions précises montrant que vous avez regardé son site. Cela va vous préparer à l’entretien d’embauche car il faut se renseigner sur la personne qui va nous recevoir en entretien et préparer.

On va aller voir le cv de Maurizio sur linkedin.
Connaissez vous linkedin ?

Etes-vous inscrits sur linkedin ?

https://www.linkedin.com/in/maurizio-montobbio-8672449/
Vous allez vous même commencer à créer votre profil linkedin. C’est un réseau professionnel international dans tous les domaines. Vous devez y être inscrit pour créer votre réseau. Inscrivez-vous et mettez-vous en réseau avec moi. Vous pourrez compléter votre CV au fur et à mesure.
Allez voir comment j’ai fait mon CV et comment Maurizio l’a fait.

Vous allez vous inscrire et me demander en réseau
Thérèse De Paulis
Consultez le profil de Thérèse De Paulis sur LinkedIn https://www.linkedin.com/in/th%C3%A9r%C3%A8se-de-paulis-a96850ba
Vous allez vous mettre en réseau avec Maurizio également
Consultez le profil de Maurizio Montobbio sur LinkedIn https://www.linkedin.com/in/maurizio-montobbio-8672449
 Vous allez vous même commencer à créer votre profil linkedin. C’est un réseau professionnel international dans tous les domaines. Vous devez y être inscrit pour créer votre réseau. Inscrivez-vous et mettez-vous en réseau avec moi. Vous pourrez compléter votre CV au fur et à mesure.
Allez voir comment j’ai fait mon CV et comment Maurizio l’a fait.

1- créer un CV
2- modifier le nom du lycée : Section professionnelle François Truffaut Lycée Arts et Cultures Simone Weil
ajouter : Prix national de l’Innovation pédagogique 2019
3- diplômes indiquer la mention : coloration Arts et Cultures et/ou
Luxe Haut de Gamme
4- expérience pro faire la liste des compétences
5 une rubrique projets pédagogiques : faire la liste des projets auxquels vous avez participé
6 indiquez concrètement vos activités et passions personnelles : quelles compétences mettre en avant ?

 

Cliquez sur Giselle teatro alla Scala
C’est au théâtre de la Scala de Milan, le Théâtre Opéra le plus célèbre au monde. Le MUST
Rédaction : Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Ok ?
 Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Giselle Maurizio dans l’objet svp
cliquez sur Opéra et regardez Macbeth de Verdi à l’Opéra de Washington aux Etats-Unis. Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Macbeth Maurizio dans l’objet svp
https://fr.mauriziomontobbio.com/portfolio/dance-createur-lumieres/giselle/
C’est au théâtre de la Scala de Milan, le Théâtre Opéra le plus célèbre au monde. Le MUST
Rédaction : Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Ok ?
Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Giselle Maurizio dans l’objet svp
Et maintenant retournons sur le site de Maurizio
 Rédaction : Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Ok ?
C’est au théâtre de la Scala de Milan, le Théâtre Opéra le plus célèbre au monde. Le MUST
Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Giselle Maurizio dans l’objet svp2e rédaction  : cliquez sur Opéra et regardez Macbeth de Verdi à l’Opéra de Washington aux Etats-Unis. Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Macbeth

https://fr.mauriziomontobbio.com/portfolio/createur-lumiere-portfolio/macbeth-washington-wno/https://fr.mauriziomontobbio.com/portfolio/musical-createur-lumieres/la-divine-comedie-opera/Vous dites votre avis sur son travail et vous lui posez une question sur son travail.rédiger 3 lignes sur un point de la pièce qui vous a plu, en étant le plus précis possible.

Par exemple, si vous parlez des costumes, décrivez précisément le ou les costumes.
Si vous parlez d’une scènes, précisez ce qui vous a plu et pourquoi.
Ces fiches vous serviront tout au long de vos études.

 

Cliquez sur Giselle teatro alla Scala
C’est au théâtre de la Scala de Milan, le Théâtre Opéra le plus célèbre au monde. Le MUST
Rédaction : Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse.
Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Giselle Maurizio dans l’objet svp
 2e rédaction  : cliquez sur Opéra et regardez Macbeth de Verdi à l’Opéra de Washington aux Etats-Unis. Regardez la vidéo et écrire 3 lignes sur la lumière : vos impressions et votre analyse. Exclusivement par mail à madamedepaulis@gmail.com SVP en indiquant Macbeth Maurizio dans l’objet svp
Vous vous souvenez qu’on a tourné un film sur Macbeth ?
Un seul épisode est sorti. Mais le reste vas sortir bientôt en mini série.
Alors vous allez maintenant regarder la vidéo du travail de Maurizio. Ce n’est pas la pièce mais un opéra. Car cette pièce est tellement célèbre que le grand compositeur italien Verdi (attention Culture gé) en a fait un opéra qui s’appelle tout simplement Macbeth.
Cet opéra est joué partout dans le monde. Maurizio a fait les lumières de ce spectacle à l’opéra de Washington aux Etats-Unis.
Ceux qui l’ont fait, améliorez le avec les conseils de Maurizio, les autres vous le faites.
Message de Maurizio : pour ceux qui l’ont fait, vérifiez bien que vous exprimez 3 choses importantes : 1/ les techniques de la lumière 2/ les sentiments 3/ les descriptions
maintenant on va commenter notre vidéo de Macbeth, l’épisode qui est sorti en prime, celui sur les sorcières, avec la même musique de Verdi, ok ?
On fait la même rédaction sur notre vidéo
https://vimeo.com/316178002
Mettez bien les titres dans vos mais SVP
Donc
1/ giselle
2/ Macbeth Verdi
3/ notre Macbeth
4/ la divine comédie
Œuvre  célèbre à connaître
La Divine comédie de Dante :
DANTE est le nom de l écrivain.
Avant de pénétrer d’abord dans les Cercles de l’enfer, il est indispensable de jeter un coup d’œil sur l’ensemble de la Divine Comédie afin de bien se représenter cet Univers imaginaire tel que Dante l’a décrit.
Lucifer, chef des Anges rebelles, a été précipité par Dieu du haut du Ciel sur la Terre. Il y tombe, la tête la première, s’y enfonce jusqu’au centre du Globe où il est condamné à rester fixé dans d’énormes masses de glace. La Terre, occupant elle-même, d’après Ptolémée, le centre de l’Univers, Lucifer se trouve, par conséquent, précisément au centre de cet Univers. Sur lui repose l’Enfer tout entier, que sa formidable chute a creusé dans la Terre sous la forme d’un cône renversé, d’un immense entonnoir, dont le grand côté — l’entrée — est à la surface de la Terre et le plus petit au centre.
L’Enfer est divisé en neuf Cercles concentriques superposés, sortes de galeries longeant les parois cylindriques du cône. Dans ces galeries sont placés les damnés, classés d’après leurs crimes.
Ces Cercles, de plus en plus petits, comportent des tourments appropriés, de plus en plus terribles à mesure que l’on descend.
Ils sont parfois subdivisés en autant de compartiments que le Vice général qui y est châtié offre d’espèces différentes.
Au fond de l’Enfer se trouve l’entrée difficile (interdite et impossible aux damnés) d’un long souterrain, qui fait suite à l’Enfer et conduit au côté de la Terre opposé à celui où se trouve l’entrée de l’Enfer. Ce souterrain aboutit au pied d’une montagne colossale, entièrement entourée d’eau et située au centre de l’hémisphère désert de la Terre, aux antipodes de Jérusalem, qui occupe le centre de l’hémisphère habité.
Cette montagne, c’est le Purgatoire.
Arrivé là, Dante a donc parcouru en entier le diamètre terrestre, dont le premier rayon est occupé par l’Enfer et le second par le souterrain de sortie.
La montagne purgatoriale a été formée, d’un seul coup, par la masse terrestre chassée en dehors de la Terre par la violente chute de Lucifer. Il est donc compréhensible que le Purgatoire affecte la forme contraire à celle de l’Enfer: une montagne au lieu d’un cône renversé et vide.
Au lieu de descendre, comme dans l’Enfer, on monte.
Le Purgatoire est divisé aussi en sept Cercles ou girons (girone).
Au sommet est le Paradis terrestre ou jardin d’Éden. Une ligne droite partant de l’Éden et tirée jusqu’à Jérusalem passerait donc au centre de tous les Girons du Purgatoire et de tous les Cercles de l’Enfer, au centre de la Terre et de l’Univers.
Dans chaque Cercle du Purgatoire les pécheurs trouvent successivement l’expiation de leurs fautes et la purification graduelle de leur âme en contemplant, sous diverses apparences, des exemples de la vertu opposée à leur vice.
Le Paradis est divisé en neuf sphères dont la révolution autour de la s’opère Terre. Plus on s’élève de sphère en sphère, plus les Vertus qui s’y trouvent sont pures, plus leur félicité est grande, car ils sont plus rapprochés de Dieu. Enfin, au plus haut des Cieux résident la Trinité et les mystères chrétiens.
C’est Béatrice qui vient, au seuil du Paradis, remplacer Virgile pour guider le Poète.
Arrivé au haut du Paradis, Dante succombe à l’éclat d’une vision que ses regards humains sont impuissants à contempler; et, de même qu’un sommeil pesant l’a empêché de connaître la route qui l’a conduit dans l’Enfer, de même la splendeur divine qui l’éblouit l’empêche de connaître le chemin qui le ramène du Paradis à la Terre.
Le titre donné par Dante à son poème n’est pas : La Divine Comédie, mais simplement : La Comédie.
Par le mot Comédie, le poète entendait, suivant l’usage de son temps, une œuvre écrite en langue vulgaire moderne, par opposition à Tragédie, désignant une œuvre de l’Antiquité, écrite en une langue considérée comme plus savante et plus noble. De plus, la conclusion de son poème étant heureuse, justifiait aussi l’appellation de Comédie par opposition à celle qui se termine par une catastrophe. Ainsi quand il parle de l’Enéide (Enfer, XX, 113) il l’appelle Tragédie, et dans les deux seuls passages où il parle de son propre poème
Là je vous fait travailler les oeuvres les plus importantes au monde.

 

Exercice 11 Mon autoportrait d’artiste

Autoportrait de l’artiste

1/ choisir une photo de vous que vous adorez OU la photo d’un objet ou d’un lieu (votre bureau votre chambre votre table de nuit) , qui vous représente bien.
donc je vous demande deux activités
2/ Ecrire une phrase pour dire votre autoportrait
donc une phrase comme un titre, sans verbe. Pas de c’est … Mais juste un titre Ex  : le sourire dans le quotidien rêvé de chaque instant unique

 

 Exercice 12 Bella Ciao

L’Anniversaire de la Libération de l’Italie, également connu sous les noms de Fête de la Libération, Anniversaire de la Résistance ou plus simplement 25-Avril, est le jour férié, célébré chaque 25 avril en Italie, de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, et de la fin de l’occupation nazie du pays.
Voici le chant des Résistants.
 Partisan = résistant
Bella ciao interprété à la Scala de Milan
Bella Ciao
(Ma Belle Au Revoir)
Una matina, mi sono svegliato
Un matin, je me suis reveillé
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
Una matina, mi sono svegliato
Un matin, je me suis réveillé
E ho trovato l’invasore.
Et l’envahisseur était là.
O ! Partigiano portami via
Ô ! partisan emporte-moi
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
O ! Partigiano portami via
Ô ! Partisan emporte-moi
Che mi sento di morir’.
Je me sens prêt à mourir.
E se muoio, da partigiano
Et si je meurs en tant que partisan
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
E sei muoio, da partigiano
Et si je meurs en tant que partisan
Tu mi devi seppellir’.
Tu devras m’enterrer.
Mi lassu in montagna
m’enterrer là-haut sur la montagne
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
Mi seppellire lassu in montagna
m’enterrer là-haut sur la montagne
Sotto l’ombra di un bel’ fior’.
A l’ombre d’une belle fleur.
E le genti, che passeranno
Et les gens, ils passeront
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
E le genti, che passeranno
Et les gens, ils passeront
E diranno ‘Oh che bel fior’.
Et diront ‘Oh quelle belle fleur’.
E questo è il fiore Del partigiano
Cette fleur est la fleur du partisan
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir
E questo è il fiore Del partigiano
Cette fleur est la fleur du partisan
Morto per la libertà.
Mort pour la liberté.
Maintenant je vous demande de m’envoyer une courte impression sur Bella Ciao.
Merci d’envoyer à mon adresse de devoirs : madamedepaulis@gmail.com
Ce que vous fait cette chanson quand vous l’écoutez. Est-ce que vous connaissiez sa signification. Comment vous la trouvez. Pourquoi à votre avis elle est aussi populaire. Pourquoi elle reprise dans des films et dans plusieurs pays, etc.
2 lignes suffisent
Mettez bien Bella Ciao dans l’objet. Et écrivez directement dans le mail SVP
Ne dites pas : j’aime bien ou j’aime pas mais expliquez :  ça peut être une phrase de la chanson, sa musique, sa signification, etc.
Exercice 13 Tous à la fenêtre !
30/04
Connaissez vous le grand écrivain François Bon ?C’est un artiste qui est un grand écrivain français connu dans le monde entier. C’est lui qui a inventé les livres sur internet. Son site internet est le site d’écrivain le plus vu au monde.
Des élèves lui ont demandé de faire quelque chose pour tous les élèves de France qui sont seuls chez eux
Il a donc fait une vidéo pour nous. Or elle a un succès dans le monde entier.
Nous allons donc ce matin faire une activité avec des élèves de France, Suisse, Etats-Unis et Canada !
 La consigne : regardez la vidéo, tout est expliqué : vous devez écrire 3 textes.
Vos textes seront publiés dans un livre numérique sur son site (c’est à dire sur internet)
Ce serait aussi à mettre sur votre CV.
Donc voici la vidéo : regardons et posez moi toutes les questions pour que je vous aide. D’abord on regarde la vidéo ensemble.
A la demande des élèves de la section professionnelle François Truffaut : Atelier d’écriture à la maison tout spécialement conçu en vidéo par François Bon, ouvert à tous les établissements
TOUS A LA FENETRE un atelier d’écriture à l’initiative des Terminale Pro du lycée Truffaut (Paris), coordinatrice Thérèse de Paulis

https://www.youtube.com/watch?v=zQ5Do-gAcXw&list=PL0b9F8mHoFK5Stj1XM7BjxGtnivNzceph

 Pourquoi 3 textes?
 texte 1 décrivez ce que vous voyez de votre fenêtre . A différentes heures, saisons, etc. Avec tous les détailstexte 2 : ce que vous avez vu à travers une fenêtre dans votre enfance
Ecrivez comme un écrivain
ça peut être un texte, une chanson, un poème
vous pouvez ajouter des dessins, des photos, des vidéosC’est les textes d’exemples de Raymond Bozier pour vous aider
Texte 3 : décrivez  la fenêtre de l’endroit qui vous manque le plusLisez d’abord les textes d’exemples
Le site de François Bon https://www.tierslivre.net/
Voici un de ses articles sur notre lycée  : http://www.tierslivre.net/krnk/spip.php?article2114

 

Fenêtres sur le monde :

Dans ce livre, Raymond Bozier propose trente-sept fenêtres, chacune liée à une expérience de vie, la vie devenant une suite parcellisée d’univers qui s’ajoutent sans forcément se rencontrer. Noter l’utilisation des phrases  nominales.

Raymond Bozier, poète et romancier, vit et travaille à La Rochelle. Edité chez Fayard, il a participé à de nombreuses revues, publié des nouvelles, obtenu le prix du premier roman en 1997 pour « Lieu-dit ». Dernière publication « L’homme-ravin, suivi d’une réédition de Lieu-dit », Fayard, janvier 2008.

« Hôtel, 7e étage »
Comme à chaque fois qu’il pénètre dans une nouvelle chambre d’hôtel, le voyageur solitaire éprouve le besoin de regarder par la fenêtre et de s’assurer du dehors. Le volet est fermé. Pour l’ouvrir, il faut tirer sur une ceinture à enrouleur. En dépit de l’heure tardive et du bruit qui va suivre, le voyageur décide malgré tout de lever le rideau. A peine a-t-il commencé de soulever cette sorte de paupière murale, qu’il se surprend à espérer, de façon totalement irraisonnée, que les choses présentes de l’autre côté de la paroi ne soient pas telles qu’il a l’habitude de les voir. Qu’au lieu d’une multitude de cases rectangulaires, plus ou moins éclairées, et perdures dans la grisaille du vide, de tiroirs mal fermés, de boîtes à demi-transparentes, illuminées de l’intérieur, entassées les unes sur les autres, et comme abandonnées dans les airs par des collectionneurs insouciants, il soir soudain confronté aux apparences d’une montagne, d’un lac, d’une mer, d’une prairie ou d’une forêt tropicale éblouissante de verdure, parfumée de fleurs rares, essudant de senteurs humides, résonnant de chants d’oiseaux, de cris d’animaux sauvages, d’insectes…. […] Mais le regard, habitué aux soubresauts intempestifs de l’imaginaire, aux glissements tectoniques du cerveau, se charge très vite de ramener l’égaré à la raison du moment et de l’obliger à admettre la seule réalité qui soit : celle des immeubles, des rues, des éclairages, toute cette immensité urbaine qui rejette, en même temps qu’elle engloutit, celui qui l’observe.
Malgré les millions d’habitants qui peuplent la ville, aucune silhouette n’est visible ni dans les appartements ni dans les rues ni dans les véhicules roulant sur le périphérique. Spectateur d’un théâtre sans marionnettes, le voyageur solitaire n’a pour seule consolation que les éclaircies roses et sales filtrant à travers les nuages bleu foncé de l’horizon, les rangées de lampadaires qui diffusent, selon les secteurs, des lumières orangées ou blanchâtres sur les trottoirs et les capots des voitures en stationnement. L’asphalte luit. Les étoiles sont invisibles. Les feux d’un avion de ligne clignotent très haut dans le ciel. Un pont routier, coupé en deux par une ligne blanche et traversé à son entrée par un passage piéton, enjambe le périphérique. Le contraste est saisissant entre le flot rapide et intarissable des voitures, et cette rue sinueuse et déserte qui, passé le pont, disparaît entre les immeubles.

pp. 22-23.

« 1er étage d’une maison individuelle à la Pallice »
Paysage dénaturé. Il faut vivre là depuis longtemps pour se rendre à la raison de énormes cuves d’essence, érigées aux limites des habitations, longtemps soumises à la rouille avant d’être peintes de couleur beige, puis décorées de larges bandeaux arc-en-ciel, alimentées par un pipe-line venant du port, reliées en leurs sommets par des passerelles métalliques […]  Abandonné à l’écart du hangar, un vieux fourgon blanc à croix rouge de la Protection civile subit l’agression des ronces et des orties.
On pourrait, à trop longtemps regarder ce monde, trouver utile de le chambouler, imaginer des géants cognant sur les cuves, la confusion du ciel et de la terre, des enfants volant dans les airs, un hangar poursuivi par un chien […] On pourrait, par la fenêtre ouverte, souhaiter disposer du pouvoir de faire jongler les êtres et les choses devant soi […] Mais c’est dimanche, et il n’y a rien à faire.

pp. 39-40.

« Impresses »
les parfums des saisons
les papillons de nuit
la mauvaise haleine des villes
les relents de campagne et de pelouse fraîchement tondue
les bruissements de feuillage d’un arbre proche
la chute lente et miraculeuse de la neige
le claquement d’un volet
le martèlement de la pluie sur les carreaux
les voix des passants
le va-et-vient assommant des voitures
les lumières changeantes du jour
l’éclairage artificiel des nuits urbaines
la lune et les nuages emportés par le vent
la prolifération du vide autour du crâne
les façades
le besoin d’épier ses semblables
les reflets intérieurs des postes de télévision le soir
la lumière orange des lampadaires au sodium
le goudron des rues, les bordures en ciment des trottoirs

pp. 22-23.

« Baie vitrée d’une cafétéria »
… zones commerciales, voies lactées, ô sœurs lumineuses, aplaties derrière vos talus bordés de poteaux en ciment supportant des grillages où s’entortillent des touffes d’herbe jaune et contre lesquels le vent plaque poches en plastique, pages de journaux, prospectus abandonnés. Zones traversées par des lignes à haute tension, reléguées aux abords des villes, là où les rocades s’abandonnent aux ponts routiers ralliant les quatre voies qui filent, entre les stations-service, les hôtels et les restaurants, retrouver au loin les mêmes désastreux décors. […]
Ô grands corps d’autobus, grappes humaines immobiles près des aubettes, vitrines, tourniquets, prospectus promenés par le vent, enseignes phosphorescentes clignotant dans les nuits automobiles comme des balises de détresse. Bleu, rouge, vert, jaune, éternels…
Ô douleurs commerciales des matins blêmes et froids, des ciels bleus, des après-midi de nuages étouffants, des fins de journée mornes et glaciales, des rafales de pluie s’abattant sur la noirceur des parkings, nos larmes ruisselant sur le goudron, filant s’engloutir dans les égouts des jours, des allers-retours, des remplissages de chariots, des déambulations somnambules entre les rayons surchargés, des passages devant les étals de fruits et de légumes, les bacs de surgelés, les vêtements suspendus […]
Zones commerciales, ô fric, ô porcheries d’un monde aveuglé, restes de vie, chaussures, pantalons, articles ménagers, boîtes de conserve, valises, légumes, rangées de téléviseurs, machines à laver, entassements d’objets, des objets, des objets par-dessus tout, par-dessus nos corps attirés dès le plus jeune âge, soumis au travail de spae d’invisibles termites, séparés les uns des autres, réduits à l’état de zombies pressés d’en finir, d’épuiser la liste des courses. La mort, consommation des vivants. La fin de toute pensée imaginaire. La vie enfermée dans des sacs en plastique, promenée dans des caddies, jetée dans des coffres, transbahutée, secouée, avalée, maltraitée. […]
Que tout cela, et plus encore, monte en tremblant dans les couches d’air, forme un tourbillon, et nous soyons emportés pareillement dans l’œil du cyclone, terrorisés de nous voir ainsi disparaître.

pp. 159-162.

 

DES LETTRES DE REMERCIEMENT POUR FRANCOIS BON (2/3 lignes suffisent)
 tout est à envoyer comme d’habitude à : madamedepaulis@gmail.com
Merci de me faire un vocal aussi en message privé s’il vous plaît pour que je lui fasse un montage et je lui ferai la surprise !
 Ce sont des compétences importantes professionnellement !

 Je récapitule : vous devez m’envoyer (1 note pour chaque exercice) : 1Photo 2 vidéos 3 lettre de remerciement 4 vocal de remerciement 5 Remerciements écrits

J’ai fait cette vidéo en hommage à mes élèves :
 https://vimeo.com/416253508
 Les élèves doivent écrire 3 textes sur ce qu’ils voient par les fenêtres durant le confinement (ils peuvent inventer bien sûr)
Texte 1 : ce qu’ils voient par une fenêtre ou plusieurs fenêtres, à différents moments
Texte 2 : le souvenir d’une fenêtre de l’enfance dont ils se souviennent
Texte 3 : la fenêtre qui leur manque le plus
Et des photos et vidéos de ce qu’ils voient par la fenêtre actuelle comme j’ai fait. Le portable couché à l’horizontal svp. ça peut se faire ensemble en famille
Les textes et photos seront mis tout ensemble pour faire un livre, de manière anonyme.
Chers tous notre vidéo ayant été très partagée sur les réseaux sociaux, nous sommes dans la presse :

 

 

 

 

Exercice 14 Idir

Je vous demande de lire et d’écouter le document suivant et de répondre à ces questions :
 https://www.franceculture.fr/musique/idir-et-a-vava-inouva-lhistoire-de-la-berceuse-kabyle-qui-a-fait-le-tour-du-monde
1/ Connaissiez vous Idir ?
 2/Quels sont les aspects de sa vie qui vous intéressent ?
 3/ Si vous le connaissiez, avez vous un souvenir lié à ses chansons ? Si non, quels sentiments ressortent de sa chanson la plus connue A vava inouva
 Cette fiche est à m’envoyer à madamedepaulis@gmail.com avec Idir dans l’objet. Elle est à garder pour le bac et pour les poursuites d’études comme exmple. J’insiste là-dessus : vous devez garder vos fiches sur chaque artiste pour toutes vos études et les utiliser comme exemples de vos arguments.

 

 

Exercice 15  Rédaction 55 jours de confinement

On continue à travailler avec un autre grand artiste : Wajdi Mouawad

Wajdi Mouawad, né en 1968 à Deir-el-Qamar au Liban, est un homme de théâtre, metteur en scène, dramaturge, comédien, directeur artistique, plasticien et cinéaste libano-québécois.
Il est actuellement le directeur du Théâtre de la Colline dans le 19e (à côté de la Mairie)
Il est déjà tombé au bac pro.
Wajdi Mouawad quitte son pays natal en 1978 à l’âge de dix ans à cause de la guerre civile au Liban. Sa famille immigre en France à Paris, puis au Québec dans la ville de Montréal en 1983. Il entreprend ses études collégiales au collège André-Grasset. Durant sa scolarité, il rejoint la troupe de théâtre de son cégep puis, encouragé par son professeur de français, il entre à l’École nationale du théâtre du Canada dont il sortira diplômé en 1991.
Il écrit ses pièces sur les problèmes du monde actuel. Il les met en scène et il les joue.
Ecoutez son interview jointe : il a écrit et lu chaque jour un journal de confinement qui a eu un énorme succès.
Regardez sa biographie sur le site du Théâtre national de la Colline :
https://www.colline.fr/publics/wajdi-mouawad
Lisez son texte : https://www.colline.fr/manifeste-2020

Sur son exemple : 55jours… Vous avez écrit un court texte au bout de 2 semaines de confinement. Au bout de 55 jours,qu’est-ce qui vous a marqué ? Que retenez-vous de positif ? Quelles sont vos interrogations sur le monde ? Sur la culture ? Quelles sont vos interrogations sur la culture ? Et quel monde voulez -vous pour demain ? Pour votre avenir ? Vous voulez-vous changer quelque chose ? Pour moi, vous êtes tous méritants et je suis très, mais vraiment très, fière de vous !
40 lignes comme au bac
avec des exemples culturels
pour vous aider à vous inspirez, écoutez le journal de confinement https://www.colline.fr/spectacles/journal-de-confinement-de-wajdi-mouawad
Et aussi je voulais vous dire plusieurs d’entre vous m’ont dit qu’ils n’avaient pas d’inspiration. Mais l’inspiration n’existe pas. C’est en commençant à écrire et en donnant des détails qu’on y arrive. Puis on modifie, on rajoute, on complète.
Alors pour commencer notez toute vos idées au brouillon avec des tirets. Pour les exemples culturels, vous pouvez parler de tout ce qu’on a fait en cours.

Je vous demande : de raconter ce qui vous a marqué mais de manière artistique, avec des descriptions, des détails, des références culturelles.
 C’est important d’avoir absolument des détails sur des films que vous avez vu, sur les musiques, les livres, les pièces, les documentaires.
Ecoutez au moins le premier audio pour comprendre ce que je demande
 https://m.soundcloud.com/user-308301388/journal-dun-confinement-jour-0

 

 

 Exercice 16 Mise à jour du CV et création du CV sur le réseau professionnel LINKEDIN

Mettre à jour le CV avec la mention ARTS ET CULTURES et tous les projets

Créer son CV professionnel sur LINKEDIN et commencer son réseau

 

 

Français – Etude d’œuvres au programme

Œuvre 1 : LA PESTE D’ALBERT CAMUS
La Peste d’Albert Camus
Etude de LA PESTE d’Albert Camus
- rappel des objectifs
- écoute de l’incipit
- étude des lieux, personnages, des situations
rappel : La Peste en livre audio
Albert Camus dans l’actualité
Abd El Malik, du rap à Camus
Le narrateur raconte un récit, qui pourrait être une histoire vraie, mais qui est une fiction.
La Peste est une métaphore du nazisme et de l’occupation française durant la 2e guerre mondiale.
Le roman dénonce l’absence de réaction de la population. Le fait de prendre pour cadre du récit une ville ordinaire, avec des habitants ordinaires, permet à Camus de généraliser sa réflexion.
Pour Camus, le seul moyen de donner un sens à la vie est d’agir, de lutter contre l’absurdité de la vie et du monde.

19/03/2020 https://m.youtube.com/watch?v=dU5zJcGhezg

https://m.youtube.com/watch?v=YXP4dieAVdo#dialog

La question : 1 paragraphe de environ 5 lignes sur Quels sont les aspects de la biographie de Camus qui vous intéressent ?

Ça servira d’exemple pour le bac.

 

Résumé de la Peste

La Peste est publié en 1947 et vaut à Albert Camus son premier grand succès de librairie : 161 000 exemplaires vendus dans les deux premières années. Ce roman s’est vendu, depuis, à plus de 5 millions d’exemplaires , toutes éditions françaises confondues.

La Peste est bâti comme une tragédie en cinq actes. L’action se situe en avril 194. à Oran,  une ville « fermée » qui « tourne le dos à la mer ».

Première partie

Oran, un jour d’avril 194. , le docteur Rieux découvre le cadavre d’un rat sur son palier. Le concierge, monsieur Michel, pense que ce sont des mauvais plaisants qui s’amusent à déposer ces cadavres de rats dans son immeuble. A midi, Rieux accompagne à la gare son épouse qui, malade, part se soigner dans une ville voisine. Quelques jours plus tard, une agence de presse annonce que plus de six mille rats ont été ramassés le jour même. L’angoisse s’accroît . Quelques personnes commencent à émettre quelques récriminations contre la municipalité. Puis , soudainement, le nombre de cadavres diminue, le rues retrouvent leur propreté, la ville se croit sauvée.

Monsieur Michel, le concierge de l’immeuble de Rieux, tombe malade . Le docteur Rieux essaye de le soigner. Sa maladie s’aggrave rapidement. Rieux ne peut rien faire pour le sauver. Le concierge succombe à un mal violent et mystérieux.

Rieux est sollicité par Grand, un employé de la mairie. Il vient d’empêcher un certain Cottard de se suicider. Les morts se multiplient. Rieux consulte ses confrères. Le vieux Castel, l’un d’eux, confirme ses soupçons : il s’agit bien de la peste. Après bien des réticences et des tracasseries administratives, Rieux parvient à ce que les autorités prennent conscience de l’épidémie et se décident à « fermer » la ville.

Deuxième partie

La ville s’installe peu à peu dans l’isolement. L’enfermement et la peur modifient les comportements collectifs et individuels :  » la peste fut notre affaire à tous » , note le narrateur.

Les habitants doivent composer avec l’isolement aussi bien à l’extérieur de la ville qu’à l’intérieur. Ils éprouvent des difficultés à communiquer avec leurs parents ou leurs amis qui sont à l’extérieur. Fin juin, Rambert, un journaliste parisien séparé de sa compagne , demande en vain l’appui de Rieux pour regagner Paris. Cottard, qui avait, en avril, pour des raisons inconnues tenté de se suicider , semble éprouver une malsaine satisfaction dans le malheur de ses concitoyens. Les habitants d’Oran tentent de compenser les difficultés de la séquestration , en s’abandonnant à des plaisirs matériels. Grand , employé de la mairie, se concentre sur l’écriture d’un livre dont il réécrit sans cesse la première phrase. Le père Paneloux fait du fléau l’instrument du châtiment divin et appelle ses fidèles à méditer sur cette punition adressée à des hommes privés de tout esprit de charité.

Tarrou, fils d’un procureur et étranger à la ville, tient dans ses carnets sa propre chronique de l’épidémie . Lui ne croit qu’en l’homme . Il fait preuve d’un courage ordinaire et se met à disposition de Rieux pour organiser le service sanitaire. Rambert les rejoint.

Troisième partie

C’est l’été, la tension monte et l’épidémie redouble. Il y a tellement de victimes qu’il faut à la hâte les jeter dans la fosse commune , comme des animaux. La ville est obligée de réprimer des soulèvements et les pillages. Les habitants semblent résignés . Ils donnent l’impression d’avoir perdu leurs souvenirs et leur espoir . Ils n’ont plus d’illusion et se contentent d’attendre…

Quatrième partie

Cette partie se déroule de septembre à décembre. Rambert a eu l’opportunité de quitter la ville , mais il renonce à partir. Il est décidé à lutter jusqu’au bout aux côtés de Rieux et de Tarrou. L’agonie d’un jeune enfant, le fils du juge Othon et les souffrances qu’éprouvent ce jeune innocent ébranlent Rieux et troublent les certitudes de l’abbé Paneloux. L’abbé se retranche dans la solitude de sa foi, et meurt sans avoir sollicité de médecin, en serrant fiévreusement contre lui un crucifix. Tarrou et Rieux , connaissent un moment de communion amicale en prenant un bain d’automne dans la mer . A Noël, Grand tombe malade et on le croit perdu. Mais , il guérit sous l’effet d’un nouveau sérum. Des rats, réapparaissent à nouveau, vivants.

Cinquième partie

C’est le mois de janvier et le fléau régresse. Il fait pourtant de dernières victimes : Othon, puis Tarrou qui meurt, serein au domicile de Rieux . Il confie ses carnets au docteur. Depuis que l’on a annoncé la régression du mal, l’attitude de Cottard a changé. Il est arrêté par la police après une crise de démence

Un télégramme arrive chez Rieux : sa femme est morte.

A l’aube d’une belle matinée de février, les portes de la ville s’ouvrent enfin . Les habitants, libérés savourent mais ils n’oublient pas cette épreuve « qui les a confrontés à l’absurdité de leur existence et à la précarité de la condition humaine. »

On apprend l’identité du narrateur : C’est Rieux qui a voulu relater ces événements avec la plus grande objectivité possible. Il sait que le virus de la peste peut revenir un

 Exemple pour l’oral du bac sur LA PESTE : https://www.youtube.com/watch?v=tFJh4qNz-iQ&feature=youtu.be

ETUDE DE L’INCIPIT
incipit = début du roman
I La mise en place d’un décor réaliste :
- exactitude des détails
- description des saisons
- description des rues
- la ville est « oridinaire » et « tranquille »
- le narrateur insiste sur sa monotonie
II Les habitants
- sont intéressés par l’argent (champs lexical du commerce)
- ont peu de loisirs, pas de passions
- mènent une vie routinière et monotone
III La vie est ryhtmée par les habitudes
- les occupations quotidiennes
- le travail
- la mort
- l’ennui
1/ Comment est présentée la ville d’Oran dans cet incipit ?
Incipit = début d’un roman
2/ Comment sont présentés les habitants ? Comment Camus présente-il l’être humain ?

 

Sur Camus nous allons travailler sur un exemple.

Celui d’Abd El Malik.

Vous pouvez l’utiliser dans Identité et diversité ou dans l’Homme et son rapport au monde.

C’est un rappeur

 Une de ses chansons célèbre sur les migrants.

On écoute ensemble.

https://m.youtube.com/watch?v=AX0y5tkPHgM

 Voici son témoignage sur Albert Camus :

On écoute ensemble

https://www.youtube.com/watch?v=ADGNdh3DzxE&list=PLff_QKwNib6NCq7AJF3OuLhPk9JXGrqTl&index=4&t=186s

 notez 3 idées que vous retenez du témoignage d’Abd el Malik.

3 tirets

-

-

-

 Envoyez à madamedepaulis@gmail.com

Le 17 octobre 1957, l’Académie royale de Stockholm  décerne le Prix Nobel de littérature à

 

Albert Camus (1913-1960)

 

- question de corpus
- procédés d’écriture
Les éléments de corrigés sont à la fin

Supports :

Texte 1

Le 17 octobre 1957, l’Académie royale de Stockholm

décerne le Prix Nobel de littérature à Albert Camus (1913-1960)

« pour l’ensemble d’une oeuvre mettant en lumière les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes ».

La lettre que Camus adresse alors à M. Germain est certainement l’un des plus beaux  éloges du métier d’instituteur.

 

Qui écrit le texte ? Nom +Statut (place dans la société)

A qui ? Nom + Statut (place dans la société)

Quand ? Date + contexte de l’époque ou de l’événement

Quel type de texte ? Justifiez

Pourquoi ? (Récit, message, argument)

Comment ? procédés d’écritures

 

9 novembre 1957

Cher Monsieur Germain,

J’ai laissé s’éteindre un peu le bruit qui m’a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j’en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. Je ne me fais pas un monde de cette sorte d’honneur.

Mais celui-là est du moins une occasion pour vous dire ce que vous avez été, et êtes toujours pour moi, et pour vous assurer que vos efforts, votre travail et le cœur généreux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits écoliers  qui, malgré l’âge, n’a pas cessé d’être votre reconnaissant élève. Je vous embrasse de toutes mes forces.

Affectueusement,

Albert Camus

 

Corrigé : 

Albert Camus, écrivain, philosophe et résistant, écrit cette lettre personnelle et privée à son ancien instituteur Monsieur Germain après avoir reçu le prix Nobel de littérature pour lui exprimer sa reconnaissance et pour le remercier de tout ce qu’il lui a appris et de l’avoir aidé.  Tout d’abord il exprime son affection : « cher Monsieur Germain ». Ensuite, il dit qu’il a attendu avant d’écrire, afin de retrouver la sérénité et le calme après la cérémonie de remise du prix : ‘laisser s’éteindre un peu le bruit’. Il exprime ses sentiments : »de tout mon cœur ». Il lui dit que sa première pensée après sa mère a été pour lui : n’oublions pas qu’Albert Camus n’a jamais connu son père mort à la guerre, il exprime que son instituteur a compté presque comme un père. Il répète : « sans vous ». Il parle de la main « affectueuse » tendue : il rappelle sa condition sociale pauvre. Il exprime sa reconnaissance pour l’affection, l’enseignement, mais aussi l’exemple qui lui ont été donnés. Sans cela, il n’aurait pas pu écrire ce qu’il a écrit. Il parle de la générosité de son instituteur. Il exprime son affection : « Je vous embrasse de toutes mes forces », « affectueusement », que l’on écrit plutôt pour une personne de sa famille ou une personne proche habituellement. Albert exprime donc sa reconnaissance et sa gratitude en insistant sur le rôle intellectuel et moral joué par son instituteur.

Méthode de rédaction d’un paragraphe.
Exercice : Présenter le livre La Peste
Identifier les informations essentielles.
Comment les communiquer ?
Rédiger des phrases complètes et courtes.
Structurer sa réponse en donnant un ordre aux informations communiquées.

Texte 2 : Monsieur Germain répond à Albert Camus

30 Avril 1959

Mon cher petit,

(…) Je ne sais t’exprimer la joie que tu m’as faite par ton geste gracieux ni la manière de te remercier. Si c’était possible, je serrerais bien fort le grand garçon que tu es devenu et qui restera toujours pour moi « mon petit Camus».

(…) Qui est Camus ? J’ai l’impression que ceux qui essayent de percer ta personnalité n’y arrivent pas tout à fait. Tu as toujours montré une pudeur instinctive à déceler ta nature, tes sentiments. Tu y arrives d’autant mieux que tu es simple, direct. Et bon par-dessus le marché ! Ces impressions, tu me les a données en classe. Le pédagogue qui veut faire consciencieusement son métier ne néglige aucune occasion de connaître ses élèves, ses enfants, et il s’en présente sans cesse. Une réponse, un geste, une attitude sont amplement révélateurs. Je crois donc bien connaître le gentil petit bonhomme que tu étais, et l’enfant, bien souvent, contient en germe l’homme qu’il deviendra. Ton plaisir d’être en classe éclatait de toutes parts. Ton visage manifestait l’optimisme. Et à t’étudier, je n’ai jamais soupçonné la vraie situation de ta famille, je n’en ai eu qu’un aperçu au moment où ta maman est venue me voir au sujet de ton inscription sur la liste des candidats aux Bourses. D’ailleurs, cela se passait au moment où tu allais me quitter. Mais jusque-là tu me paraissais dans la même situation que tes camarades. Tu avais toujours ce qu’il te fallait. Comme ton frère, tu étais gentiment habillé. Je crois que je ne puis faire un plus bel éloge de ta maman.

J’ai vu la liste sans cesse grandissante des ouvrages qui te sont consacrés ou qui parlent de toi. Et c’est une satisfaction très grande pour moi de constater que ta célébrité (c’est l’exacte vérité) ne t’avait pas tourné la tête. Tu es resté Camus: bravo. J’ai suivi avec intérêt les péripéties multiples de la pièce que tu as adaptée et aussi montée: Les Possédés. Je t’aime trop pour ne pas te souhaiter la plus grande réussite: celle que tu mérites.

Malraux veut, aussi, te donner un théâtre. Je sais que c’est une passion chez toi. Mais.., vas-tu arriver à mener à bien et de front toutes ces activités ? Je crains pour toi que tu n’abuses de tes forces. Et, permets à ton vieil ami de le remarquer, tu as une gentille épouse et deux enfants qui ont besoin de leur mari et papa. A ce sujet, je vais te raconter ce que nous disait parfois notre directeur d’Ecole normale. Il était très, très dur pour nous, ce qui nous empêchait de voir, de sentir, qu’il nous aimait réellement. « La nature tient un grand livre où elle inscrit minutieusement tous les excès que vous commettez.» J’avoue que ce sage avis m’a souventes [sic] fois retenu au moment où j’allais l’oublier. Alors dis, essaye de garder blanche la page qui t’est réservée sur le Grand Livre de la nature.

Andrée me rappelle que nous t’avons vu et entendu à une émission littéraire de la télévision, émission concernant Les Possédés. C’était émouvant de te voir répondre aux questions posées. Et, malgré moi, je faisais la malicieuse remarque que tu ne te doutais pas que, finalement, je te verrai et t’entendrai. Cela a compensé un peu ton absence d’Alger. Nous ne t’avons pas vu depuis pas mal de temps…

Avant de terminer, je veux te dire le mal que j’éprouve en tant qu’instituteur laïc, devant les projets menaçants ourdis contre notre école. Je crois, durant toute ma carrière, avoir respecté ce qu’il y a de plus sacré dans l’enfant: le droit de chercher sa vérité. Je vous ai tous aimés et crois avoir fait tout mon possible pour ne pas manifester mes idées et peser ainsi sur votre jeune intelligence. Lorsqu’il était question de Dieu (c’est dans le programme), je disais que certains y croyaient, d’autres non. Et que dans la plénitude de ses droits, chacun faisait ce qu’il voulait. De même, pour le chapitre des religions, je me bornais à indiquer celles qui existaient, auxquelles appartenaient ceux à qui cela plaisait. Pour être vrai, j’ajoutais qu’il y avait des personnes ne pratiquant aucune religion. Je sais bien que cela ne plaît pas à ceux qui voudraient faire des instituteurs des commis voyageurs en religion et, pour être plus précis, en religion catholique. A l’École normale d’Alger (installée alors au parc de Galland), mon père, comme ses camarades, était obligé d’aller à la messe et de communier chaque dimanche. Un jour, excédé par cette contrainte, il a mis l’hostie « consacrée» dans un livre de messe qu’il a fermé ! Le directeur de l’École a été informé de ce fait et n’a pas hésité à exclure mon père de l’école. Voilà ce que veulent les partisans de « l’École libre » (libre.., de penser comme eux). Avec la composition de la Chambre des députés actuelle, je crains que le mauvais coup n’aboutisse. Le Canard Enchaîné a signalé que, dans un département, une centaine de classes de l’École laïque fonctionnent sous le crucifix accroché au mur. Je vois là un abominable attentat contre la conscience des enfants. Que sera-ce, peut-être, dans quelque temps? Ces pensées m’attristent profondément.

Sache que, même lorsque je n’écris pas, je pense souvent à vous tous.

Madame Germain et moi vous embrassons tous quatre bien fort. Affectueusement à vous.

Germain Louis

 

Géographie 

Exercice 1

14/03/2020 Devoir de géographie à la maison obligatoire pour mardi 17 mars sur l’Union Européenne :

1/ regarder plusieurs fois cette vidéo

https://m.youtube.com/watch?v=ZVq2iPdgBOI&list=PLff_QKwNib6NhHW62sDoPc2ixaie39h3I&index=27&t=0s

2/ la prendre en note pour faire une fiche

3/ envoyer la fiche par mail à :

madamedepaulis@gmail.com

4/ l’apprendre

 

Exercice 2 

20/03/2020 Devoir géo L’espace Schengen

Extrait du discours d’Emmanuel Macron du 16 mars 2020 :

« Nous sommes en guerre. Aussi, comme je vous l’ai dit jeudi, pour nous protéger et contenir la dissémination du virus, mais aussi préserver nos systèmes de soins, nous avons pris ce matin, entre Européens, une décision commune. Dès demain midi, les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen seront fermées. Concrètement, tous les voyages entre les pays non européens et l’Union européenne seront suspendus pendant trente jours. Les Françaises et les Français qui sont actuellement à l’étranger et souhaitent rentrer pourront bien entendu rejoindre leur pays. Nous devons prendre cette décision parce que je vous demande ce soir d’importants efforts et que nous devons, dans la durée, nous protéger. Et je veux dire à tous nos compatriotes qui vivent à l’étranger que là aussi, en bon ordre, ils doivent se rapprocher des ambassades et consulats et que nous organiserons pour celles et ceux qui le souhaitent, et là où c’est nécessaire,

le rapatriement. »

 

Question 1 sur 10 points

Expliquez ce qu’est l’espace Schengen à l’aide de la fiche de cours et de cette vidéo.

https://youtu.be/JOidLs0VMR8?list=PLff_QKwNib6NhHW62sDoPc2ixaie39h3I

Question 2 sur 5 points

Expliquez pourquoi les frontières sont fermées.

Question 3 sur 5 points

Dans quels cas l’accord de Schengen permet-il de fermer les frontières ?

L’Union Européenne

https://m.youtube.com/watch?v=ZVq2iPdgBOI&list=PLff_QKwNib6NhHW62sDoPc2ixaie39h3I&index=27&t=0s

1/ regarder plusieurs fois cette vidéo
2/ la prendre en note pour faire une fiche
3/ envoyer la fiche par mail à :
Madamedepaulis@gmail.com
4/ l’apprendre

HISTOIRE

La décolonisation de l’Algérie

votre mission pendant 20 min : prendre des notes.
cela veut dire
- prendre 1 feuille
- arrêter la video à chaque info
- noter l’information
LE TRAVAIL EST A ENVOYER PAR MAIL : madamedepaulis@gmail.com
1945 : après la guerre, le début de la décolonisation soit par la guerre soit par la négociation
1 Le contexte :
- les puissances européennes sont affaiblies
- Les USA et l’URSS appuyés par l’ONU dénoncent la colonisation
2. les mouvements indépendantistes
- les mouvements nationalistes se développent dans les colonies
- ils ont participé à la guerre contre le nazisme
3. Rappel : la colonisation de l’Algérie
Colonisation et histoire de l’Algérie française depuis 1830
Messali Hadj
FLN
Mouvent national algérien

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Point d'histoire |
Blog AIT BENALI Boubekeur |
Cent Ans De Solitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Napoléonland
| Replicaoakley
| Belgique Destockage